Appel à la prudence concernant la consommation de cannabis en Thaïlande.

Posséder du cannabis en Thaïlande n’est plus illégal depuis le 9 juin 2022, mais il est toujours interdit d’en fumer en public.

Communiqué de l’ambassade de France en Thaïlande le 17.08.2022 : L’ambassade de France en Thaïlande appelle les résidents et touristes de passage à la prudence concernant la consommation de cannabis en public : une infraction qui reste passible d’une amende de 25 000 bahts et trois mois de prison.

Comme l’a rappelé récemment le Chef de la Police du district de Khao San Road, «toute personne surprise fumant ou vendant du cannabis en public peut être arrêtée et inculpée». L’ambassade de France en Thaïlande appelle donc les résidents et touristes de passage à la prudence concernant la consommation de cannabis en public.

Pour rappel, depuis le 9 juin 2022, la règlementation quelque peu complexe sur le cannabis et le chanvre a évolué. Depuis cette date, ces deux substances ont été radiées de la liste des stupéfiants de catégorie 5.

Mais attention, la loi est claire : Fumer du cannabis et du chanvre dans les lieux publics reste illégal en Thaïlande. Toute personne consommant du cannabis en public est passible d’une amende de 25 000 baths et de trois mois de prison, selon l’article 74 du «PUBLIC HEALTH ACT, B.E. 2535 (1992)».

Par ailleurs, les extraits de cannabis qui contiennent plus de 0,2 % de tétrahydrocannabinol (THC) sont toujours reconnus comme une substance de catégorie 5 et ils sont vivement réglementés par les lois relatives au contrôle et à la suppression des stupéfiants.
Il est donc expressément recommandé de s’abstenir et de suivre de près l’évolution éventuelle de la réglementation dans la perspective de l’adoption prochaine d’une nouvelle loi sur le sujet.

D’autre part, nous invitons nos ressortissants à la prudence en raison du nombre élevé d’accidents récents de deux roues suite à la consommation de stupéfiants.

Enfin, pour rappel, les délits de consommation ou de possession de drogues dures (y compris en très petites quantités) telles que l’héroïne, l’ecstasy, les méthamphétamines, le LSD (catégorie 1), la cocaïne ; la codéine, la méthadone et la morphine (catégorie 2) sont punis de peine de prison allant de 6 mois à 20 ans et ils s’accompagnent d’une lourde amende.

Communiqué de l’ambassade de France en Thaïlande le 17.08.2022

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*